Col du Glandon : col du Tour de France

Sport & Fitness, Col du Glandon : col du Tour de France

Le Col du Glandon est un col de montagne des Alpes françaises situé dans le département de la Savoie. Le sommet du col est à 1924 mètres d’altitude et peut être atteint des deux côtés; d’Allemond (côté sud) et de Saint-Étienne-de-Cuines (côté nord). Le col est connu pour de nombreux passages du Tour de France. La cyclosportive La Marmotte comprend un passage par le versant sud du Glandon depuis 2005.

lieu

Le Col du Glandon culmine à 1 924 m et se situe entre les massifs de Belledonne, des Grandes Rousses et d’Arvan-Villard. À l’est du sommet du Glandon se trouve le Col de la Croix de Fer légèrement plus élevé (2 068 m). Ce col est aussi un passage bien connu du Tour de France. Le Rivier d’Allemond (descente vers Allemond) et La Saint-Colomban-des-Villards (descente vers Étienne-de-Cuines) sont les villages les plus proches.

Détails de l’ascension

Le col du Glandon est accessible par deux versants, à savoir depuis Allemond (côté sud) et Saint-Étienne-de-Cuines (côté nord). En remontant le versant Est du Col de la Croix-de-Fer depuis Saint-Jean-de-Maurienne, on peut rejoindre le sommet du Col du Glandon après une courte descente de 2,5 kilomètres sur la droite.

Montée depuis Allemond (côté sud)

L’ascension du versant sud du Col du Glandon est longue de 25,6 kilomètres, a une pente moyenne de 4,6% et commence au Barrage du Verney, un réservoir près du village d’Allemond. Avant la montée matrimoniale, il y a d’abord un faux plat (3km à 0,5%) depuis Rochetaillée. Au pied du réservoir, l’ascension commence par une dénivellation de 700m à 5,3%. Une fois arrivé au barrage, un tronçon de 4 kilomètres consiste en une section plate suivie d’une courte section en montée et en descente. À partir de ce point, la première partie sérieuse de l’ascension commence. Jusqu’au village du Rivier d’Allemond la route s’élève à 451 mètres ; 6 km à 7,5% et un maximum de 2 km à presque 10%, suivi d’un morceau de faux plat. S’ensuit une descente de 1,5 km avec quelques virages en épingle. Vient ensuite la deuxième partie sérieuse de l’ascension, qui longe le réservoir du lac de Grand Maison. Avec 9 km à 6,7%, dont le premier kilomètre monte à 11%, environ 600 mètres de dénivelé sont franchis. Après une courte descente suit la dernière partie de l’ascension (presque 3km à 7%). Arrivé à 1924m d’altitude vous avez 1189 altimètres dans les jambes. Ce versant de l’ascension est inclus dans la cyclosportive La Marmotte.

Montée depuis Saint-Étienne-de-Cuines (côté nord)

L’ascension du versant nord du Col du Glandon est longue de 20,1 kilomètres et a une pente moyenne de 7,3%. Ce côté de la montée est plus lourd que le côté sud. Le départ officiel de l’ascension se situe dans le village de Saint-Étienne-de-Cuines, situé à 480 mètres d’altitude. La montée peut être divisée en 2 parties séparées par un faux plat. La première partie de la montée est tout de suite dure avec 8,5 kilomètres à 7%. Il est suivi d’un parcours d’environ 2 kilomètres à travers le village de Saint-Colomban-des-Villards. C’est un tronçon idéal pour récupérer, car la route ici est faussement plate. A la sortie de Saint-Colomban-des-Villards, le plus dur de la montée commence. À partir de là, la route a une pente moyenne de 8,5 % sur 9,5 kilomètres. Les 2 derniers kilomètres ont même une augmentation moyenne de plus de 10%. Il est donc conseillé de garder les forces jusqu’à ce que le sommet soit en vue.

Alentours

Lors de l’ascension du Glandon vous avez une belle vue sur les montagnes environnantes. Le paysage est assez varié. Au pied de l’ascension, il y a beaucoup de forêt, mais à mesure que l’air se raréfie, il y a plus de place pour les prairies alpines. Entrecoupé de rivières de montagne et de réservoirs, vous traversez ce magnifique paysage. Lorsque vous gravissez le Glandon et les montagnes environnantes en dehors de la période estivale, vous avez la chance de rencontrer des restes de neige. La neige fraîche n’est pas exclue à cette altitude. Une fois au sommet, vous pourrez profiter d’une vue imprenable.

Tour de France

Le Col du Glandon est régulièrement inclus dans le parcours du Tour de France. Une fois, un Néerlandais a été le premier à atteindre le sommet, à savoir Steven Rooks dans l’étape de Morzine à l’Alpe d’Huez en 1988. Il a ensuite également remporté l’étape. La dernière fois que le Tour de France a traversé le Glandon, c’était en 2013. Puis Ryder Hesjedal a été le premier au sommet, après quoi Rui Costa a remporté l’étape du Grand-Bornand.

année Étape Catégorie Démarrer Finir Soie Chef au top
2015 18 écart Saint Jean de Maurienne Sud
2013 19 SC Le Bourg d’Oisans Le Grand-Bornand Sud Ryder Hesjedal (CAN)
2004 17 1 Le Bourg d’Oisans Le Grand-Bornand Sud Gilberto Simoni (ITA)
2001 dix SC Aix les Bains Alpe d’Huez Nord Laurent Roux (FRA)
1997 14 1 Le Bourg d’Oisans Courchevel Sud Richard Virenque (FRA)
1994 17 1 Le Bourg d’Oisans Val Thorens Sud Richard Virenque (FRA)
1993 dix 1 Villard de Lans Serre Chevalier Sud Stefano Colage (ITA)
1990 11 1 Saint-Gervais-les-Bains Alpe d’Huez Nord Thierry Claveyrolat (FRA)
1988 12 SC morzine Alpe d’Huez Nord Steven Rooks (NED)
1983 18 1 Le Bourg d’Oisans morzine Nord Lucien van Impe (BEL)
1983 17 1 La Tour du Pin Alpe d’Huez Sud Serge Demierre (SWI)
1981 19 SC morzine Alpe d’Huez Nord Lucien van Impe (BEL)
1977 17 1 Chamonix Alpe d’Huez Nord Lucien van Impe (BEL)
1952 8 SC Le Bourg d’Oisans Sestrières Sud Fausto Coppi (ITA)
1947 8 3 Grenoble Briançon Sud Edward Klabinski (POL)

En 1952, 1988 et 1997, le leader au sommet du Glandon remporte également la victoire d’étape.

On espère que notre article Col du Glandon : col du Tour de France
vous intéresse, partagez avec nous vos avis dans la section des commentaires.

Suivez nos guides dans la catégorie Sport & Fitness et n’oubliez pas de partager l’article avec vos amis sur Facebook et Twitter!

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

MeilleursBlogs 🥇 Guide, Avis & Comparatif des Meilleurs Sites et Boutiques en ligne
Logo