Étude UTA sur les habitudes de diffusion en continu en cas de pandémie

Les consommateurs prévoient de regarder plus de divertissement à l’avenir par rapport à avant la pandémie, mais ils attendent également plus des créateurs et de leurs émissions préférées.

Il n’est pas surprenant que la pandémie ait changé les habitudes de visionnage des divertissements en accélérant l’adoption plus large du streaming. Mais une nouvelle étude de United Talent Agency quantifie cela, et suggère également que les habitudes de visionnage – y compris l’abonnement à plus de services de streaming et regarder plus de contenu – sont là pour rester.

L’étude, « Forever Changed : L’impact durable de COVID-19 sur l’industrie du divertissement », a été menée par la division des données et de l’analyse de l’agence, UTA IQ. Il a interrogé un échantillon représentatif à l’échelle nationale de 1 000 adultes américains âgés de 18 à 54 ans.

Ses principales conclusions suggèrent que les consommateurs prévoient de regarder plus de télévision et de films sur plus de plateformes et plus de genres dans leur vie post-pandémique, par rapport à leurs habitudes avant la pandémie. Les consommateurs s’attendent également à une narration plus diversifiée et à une relation plus participative entre eux et la télévision, le cinéma et les célébrités qu’ils admirent.

« Pendant la pandémie, les consommateurs ont développé une relation nouvelle et plus profonde avec le divertissement et les médias », a déclaré Joe Kessler, responsable mondial d’UTA IQ. «Ils ont passé plus de temps avec le contenu et sont devenus plus explorateurs à travers les genres et les plateformes. Le divertissement et les médias se sont avérés une échappatoire fiable à nos vies au foyer. La question clé est maintenant de savoir si cela cède la place à un changement de comportement et d’attentes plus durable. Ce que les consommateurs nous disent, c’est que maintenant qu’ils ont pris de nombreuses nouvelles habitudes, ils ne les lâcheront plus.

La grande majorité des personnes interrogées, 84%, ont déclaré avoir passé plus de temps à se divertir pendant la pandémie par rapport à l’année précédente. Soixante-sept pour cent ont déclaré qu’ils avaient l’intention de passer plus de temps à se divertir après la pandémie.

Le rapport indique que les consommateurs qui ont essayé de nouvelles plateformes avant la pandémie étaient une « minorité notable ». Mais au cours de la dernière année, 70 % des personnes interrogées ont essayé de nouveaux formats, plateformes, genres et/ou perspectives dans le domaine du divertissement.

C’est conforme à un rapport de JD Power à partir de janvier, la moitié des personnes interrogées ont déclaré s’être abonnées à quatre services de streaming ou plus, contre 39% en avril 2020. Le nombre moyen d’abonnements de streaming était de quatre, contre trois en avril.

Dans l’enquête UTA, un tiers disent qu’ils prévoient de s’abonner ou d’utiliser plus de plateformes de divertissement, un quart disent qu’ils prévoient de consommer plus de genres et un tiers prévoit de consommer plus de télévision et de films internationaux et/ou d’histoires avec des voix diverses.

Une personne interrogée sur cinq a déclaré qu’elle serait plus disposée à payer pour du contenu exclusif de célébrités et d’influences qu’elle ne l’était avant la pandémie. UTA soutient que cela se traduit par une opportunité d’engager (et de collecter des revenus auprès de) plus de 30 millions de personnes aux États-Unis seulement.

L’agence suggère également que nous nous dirigeons vers «l’âge d’or du fandom». La moitié des consommateurs ont déclaré qu’ils se sont davantage impliqués dans le divertissement et ont renforcé leur fandom pendant la pandémie. Un tiers a déclaré qu’ils étaient plus susceptibles de s’adonner à un passe-temps inspiré par le divertissement, comme les échecs grâce à « The Queen’s Gambit » ou la broderie grâce à « Bridgerton ».

Un cinquième est plus susceptible de rejoindre une communauté en ligne centrée sur une célébrité/un influenceur ou une propriété de divertissement et un quart pense que les célébrités et les influenceurs devront inclure leurs fans dans le processus créatif.

S’inscrire: Restez au courant des dernières nouvelles du cinéma et de la télévision ! Inscrivez-vous à nos newsletters par e-mail ici.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

MeilleursBlogs 🥇 Guide, Avis & Comparatif des Meilleurs Sites et Boutiques en ligne
Logo