Joueurs de fléchettes : Gary Anderson – Ecosse (PDC)

Sport & Fitness, Joueurs de fléchettes : Gary Anderson – Ecosse (PDC)

Joueurs de fléchettes : Gary Anderson - Ecosse (PDC)Le meilleur joueur de fléchettes écossais Gary Anderson est l’un des grands noms de la plus grande association de fléchettes, la Professional Darts Organisation, entre 2009 et 2019. Malgré ses problèmes oculaires, il a réussi à remporter plusieurs tournois majeurs, dont la Coupe du monde à deux reprises. Fin 2016, il est numéro deux du classement mondial, derrière l’inabordable Néerlandais Michael van Gerwen. En tant que double champion du monde, Anderson est le lanceur qui peut atteindre le meilleur niveau au bon moment.

Indice

Informations personnelles sur Gary Anderson

L’Ecossais Gary Anderson est né le 22 décembre 1970 dans la ville écossaise d’Eyemouth, Scottish Borders, dans le sud-est de l’Ecosse, près de la frontière avec l’Angleterre. Gary Anderson est dans une relation à long terme avec sa petite amie Rachel Ford et ensemble, ils ont deux fils, Ryan et Joel. Il a eu du mal à faire face à la perte de son jeune frère, en 2011, et de son père, en 2012. Grâce en partie à sa femme et aux fléchettes, il a récupéré.

maladie des yeux

Contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre avec les résultats que Gary Anderson a obtenus ces dernières années, il souffre d’une mauvaise vue. Cependant, il n’a jamais voulu porter de lunettes car il avait peur de briser les verres de ses lunettes avec le dos de ses flèches. Anderson lui-même indique clairement qu’il peut distinguer les grandes zones colorées, mais qu’il n’a pas de vue sur les flèches qui se retrouvent près des fils sur le tableau. « J’ai juste confiance que l’arbitre appelle ‘jeu’ quand il frappe », est le commentaire du joueur de fléchettes écossais. Depuis le Grand Chelem de fléchettes 2016, Gary Anderson a été vu plus souvent sur scène portant des lunettes.

Surnom

Le surnom de Gary Anderson était au début de sa carrière homme idéalcependant, depuis 2009, il est connu sous le nom de L’écossais volant† Ce surnom lui a été donné par la légende écossaise des fléchettes Jocky Wilson, qui a pris sa retraite en 2009. Quand Anderson est au courant, aucun autre joueur de fléchettes ne peut le suivre et les meilleurs scores « volent » autour de vos oreilles.

Présence

Gary Andersom monte toujours sur scène accompagné de la musique du groupe House of Pain, la chanson Sauter est ensuite joué. Au cours de son ascension au championnat du monde PDC de 2012, cette chanson a également été entendue.

BDO

Comme beaucoup d’autres joueurs de fléchettes, Gary Anderson a débuté avec la British Darts Organization (BDO). En 2000, il a joué son premier tournoi avec cette association, il a mis fin à sa carrière avec le BDO le 12 février 2009. Ce jour-là, il a annoncé qu’il passerait à la compétition Professional Darts Corporation (PDC). Alors que beaucoup ont fait le changement alors qu’ils étaient encore au début de leur carrière, Anderson était déjà numéro un mondial avec le BDO ainsi qu’avec la Fédération mondiale de fléchettes, déjà dissoute à l’époque.

Championnat du monde BDO

Gary Anderson a participé huit fois au championnat du monde BDO entre 2002 et 2009. Ce tournoi se joue chaque année en janvier et est populairement appelé Bord du lac ou L’ambassade Nommé. Au vu de ses résultats, il n’a pas été très performant :

Participations

  • 2002 : 1er tour (perdu contre Stefan Nagy 0-3)
  • 2003 : Demi-finales (perdues contre Ritchie Davies 2-5)
  • 2004 : premier tour (perdu contre Tony O’shea 0-3)
  • 2005 : premier tour (perdu contre Raymond van Barneveld 0-3)
  • 2006 : 2e tour (perdu contre Raymond van Barneveld 1-4)
  • 2007 : premier tour (perdu contre Albertino Essers 1-3)
  • 2008 : premier tour (perdu contre Fabian Roosenbrand 2-3)
  • 2009 : quarts de finale (perdu contre Tony O’shea 3-5)

PDC

2010 a été l’année de la percée pour Gary Anderson, qui s’est hissé à la 21e place du classement mondial PDC cette année-là. Un an plus tard, il était même quatrième. Depuis ce moment jusqu’en 2017 inclus, il est devenu un élément indispensable du haut du classement au PDC. Curieusement, il n’est jamais vraiment mentionné parmi les grands favoris pour une victoire en tournoi, il ne semble souvent pas aller beaucoup plus loin qu’une demi-finale. Cela semble avoir tout à voir avec sa capacité à atteindre des sommets dans les tournois dans lesquels il veut vraiment être bon, la Coupe du monde et la Premier League.

Grandes victoires

Au cours de sa carrière avec le PDC, Gary Anderson a remporté sept majors majeures du PDC jusqu’en février 2019.

  • 2011 : Premier League de fléchettes
  • 2014 : finales du championnat des joueurs
  • 2015 : Championnat du monde de fléchettes
  • 2015 : Premier League de fléchettes
  • 2016 : Championnat du monde de fléchettes
  • 2018 : Jeu de puissance mondial
  • 2018 : Open du Royaume-Uni

Tout simplement pas

En plus d’avoir remporté les sept majors susmentionnés, Gary Anderson a également dû reconnaître ses multiples fois en finales et demi-finales jouées. En plus de ses sept victoires, il est monté six fois sur le podium en tant que finaliste perdant et a perdu en trois demi-finales. Ses meilleurs résultats lors des tournois majeurs du PDC, les soi-disant Majors ont été

Finaliste perdant

  • 2010 : Open du Royaume-Uni
  • 2011 : Championnats du monde de fléchettes
  • 2011 : finales du championnat des joueurs
  • 2015 : Championnats d’Europe
  • 2016 : Grand Prix du Monde
  • 2017 : Les Maîtres

Demi finales

  • 2014 : Grand Prix du Monde
  • 2014 : Monde Match Play
  • 2016 : Grand Chelem de fléchettes

Championnat du monde PDC

Au cours de sa première année avec le PDC, Gary Anderson s’est qualifié directement pour le championnat du monde de fléchettes. Jusqu’en 2019 inclus, Anderson a eu beaucoup plus de succès à ce championnat du monde qu’au BDO, comme en témoignent ses deux victoires. Anderson semble être capable d’obtenir des résultats décents toute l’année là-bas, puis de sortir de sa coquille en décembre et de montrer ses meilleures fléchettes de l’année.

Participations

  • 2010: deuxième tour (perdu contre Ronnie Baxter 0–4)
  • 2011: Finaliste perdant (perdu contre Adrian Lewis 5–7)
  • 2012 : Quarts de finale (perdus contre Simon Whitlock 1–5)
  • 2013: Troisième tour (perdu contre Raymond van Barneveld 0–4)
  • 2014: Troisième tour (perdu contre Michael van Gerwen 3–4)
  • 2015 : Champion du monde (battit Phil Taylor 7–6)
  • 2016 : Champion du monde (battu Adrian Lewis 7-5)
  • 2017 : Finaliste perdant (perdu contre Michael van Gerwen 3-7)
  • 2018 : quarts de finale (perdu contre Phil Taylor 3-5)
  • 2019 : Demi-finales (perdue contre Michael van Gerwen (6-1))

Lire la suite

On espère que notre article Joueurs de fléchettes : Gary Anderson – Ecosse (PDC)
vous intéresse, partagez avec nous vos avis dans la section des commentaires.

Suivez nos guides dans la catégorie Sport et n’oubliez pas de partager l’article avec vos amis sur Facebook et Twitter!

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

MeilleursBlogs 🥇 Guide, Avis & Comparatif des Meilleurs Sites et Boutiques en ligne
Logo