Joueurs de fléchettes : Vincent van de Voort – Pays-Bas (PDC)

Sport & Fitness, Joueurs de fléchettes : Vincent van de Voort – Pays-Bas (PDC)

Joueurs de fléchettes : Vincent van de Voort - Pays-Bas (PDC)Vincent van der Voort est un joueur de fléchettes néerlandais du deuxième niveau de la British Professional Darts Organization (PDC). Van der Voort fait partie du sous-top du PDC depuis quelques années, mais n’a pas non plus réussi à franchir le pas vers le vrai top en 2018. Avant le début du championnat du monde 2018, Van der Voort occupe la trentième place du classement mondial du PDC. En plus de lancer des fléchettes à un niveau élevé, il peut aussi souvent être vu comme analyste dans l’émission télévisée RTL 7 Darts.

Indice

Informations personnelles sur Vincent van der Voort

Le joueur de fléchettes néerlandais Vincent van der Voort est né le 18 décembre 1975 dans la ville de Purmerend en Hollande du Nord. En 2002, il débute sa carrière professionnelle. Ceci malgré le fait qu’en 1991 il était déjà devenu champion d’Europe dans la catégorie jeune de l’association WDF qui n’existe plus.

Blessures

2016 n’a pas été une grande année pour Van der Voort. En raison de sa taille, il a une attitude assez peu naturelle lorsqu’il lance ses allumettes. En conséquence, il ressent régulièrement de fortes douleurs dans le bas du dos, les épaules et le cou. L’examen a révélé qu’il avait une hernie dans le bas du dos gauche. Cela l’a gêné tout au long de sa carrière. En 2016, il en a le plus souffert et a dû se limiter à lancer des tournois bien sélectionnés pour maintenir un peu son classement.

Coupe du monde 2017
Il a aussi beaucoup souffert lors de la Coupe du monde 2017. Il pouvait juste terminer le match, mais cela s’accompagnait de beaucoup de douleur. Parce qu’il se tient sur l’oche avec le pied légèrement tourné vers l’intérieur, un nerf de sa jambe est pincé. De plus, se pencher pour lancer au bas de la planche provoque également un piégeage. S’il veut avoir moins mal, il devra ajuster sa technique.

Un Destroyer, un bateau de type Navy / Source : 495756, PixabayUn Destroyer, un bateau de type Navy / Source : 495756, PixabaySurnom

Vincent van der Voort a traversé la vie de fléchette depuis le BDO en tant que Le destroyer hollandais. Cela a tout à voir avec le rythme rapide auquel il lance ses fléchettes de 23 grammes sur le jeu de fléchettes. Il devient aussi parfois Vinnie rapide mentionné, mais le surnom le plus couramment utilisé est le premier. Il est l’un des lanceurs les plus rapides au monde.

Présence

Lorsque Vincent van der Voort est annoncé pour un match, sa présence est toujours appuyée par le nombre Abandonnez-le joué par KC et le Sunshine Band. Soyez là aussi présence lors de la troisième manche du championnat du monde en 2016. La foule tord les mots lors de son ascension Bébé, abandonne méchant Vincent Van der Voortet chante ces mots à haute voix dans la même mélodie que dans la version originale.

BDO

De 2001 à 2007, Vincent van de Voort a joué pour la BDO (British Darts Organisation). Van der Voort n’était pas l’un des meilleurs joueurs de l’association, mais a certainement joué un rôle très méritant. En 2002 et 2006, il a remporté l’Open du Danemark et en 2006, il a atteint les demi-finales de l’Open néerlandais de fléchettes. Quelques jours après sa défaite, il annonce son passage à la PDC (Professional Darts Organisation).

Championnat du monde BDO

Vincent van der Voort a participé cinq fois au championnat du monde dans sa carrière avec la BDO (British Darts Organisation). Il n’a pas eu beaucoup de succès sur le Ambassade, comme on appelle aussi la Coupe du monde BDO. Le Néerlandais n’est pas allé plus loin qu’un match sans espoir en quart de finale. Ci-dessous un aperçu de ses participations entre 2002 et 2007 ;

Participation

  • 2002 : premier tour (perdu contre Mensur Suljovic 2–3)
  • 2003: deuxième tour (perdu contre Tony David 1–3)
  • 2004 : premier tour (perdu contre Stephen Bunting 2–3)
  • 2005 : Quarts de finale (perdus contre Raymond van Barneveld 0–5)
  • 2006: deuxième tour (perdu contre Tony O’Shea 0–4)
  • 2007: premier tour (perdu contre Davy Richardson 1–3)

PDC

Après le championnat du monde BDO 2007, Van der Voort est passé à la PDC (Professional Darts Organisation) compétitive et beaucoup plus lucrative. A l’époque, l’association était surtout connue pour l’Anglais Phil Taylor, mais de plus en plus de dards ont fait le saut et le niveau a rapidement dépassé celui du BDO. Vincent van der Voort s’impose d’emblée dès la première année par une place en finale lors de l’UK Open. Cette année-là, il est passé de la 211e place à une place dans le top 20 du classement. Van der Voort a réussi à maintenir sa place dans le top 20 à partir de ce moment. Malheureusement pour lui, la marche vers le top 10 n’a pas eu lieu en 2017.

Grandes victoires

Il y a peu de choses à mentionner sur la liste des grandes victoires aux tournois majeurs du PDC jusqu’à l’année 2018. Son armoire à trophées est toujours vide fin 2017. Le grand Néerlandais ne va pas beaucoup plus loin qu’un certain nombre de Players Championship et l’Open d’Autriche (2014), des tournois d’un niveau et d’un statut inférieurs.

Tout simplement pas

Vincent van der Voort appartient au sous-top du PDC et rencontre donc souvent les vrais toppers au début du tournoi. Parce qu’il n’est tout simplement pas assez bon, il perd généralement face à ces joueurs et il ne progresse pas dans le tournoi. Entre 2007 et 2018, il a réussi à se qualifier sept fois pour les quarts de finale d’un Majeur. Ci-dessous ces Majors dans l’ordre chronologique;

  • 2007 : UK Open – Finaliste perdant
  • 2008 : Open du Royaume-Uni – Demi-finale
  • 2009 : Monde Matchplay – Quart de finale
  • 2011 : Championnat du monde – Quart de finale
  • 2014 : Finales du Championnat des Joueurs – Demi-finales
  • 2015 : Open du Royaume-Uni – Quart de finale
  • 2015 : Grand Prix Mondial – Quart de Finale

PDC Championnat du Monde

Chaque année entre 2008 et 2018, Van der Voort participe au championnat du monde PDC. Il n’a pas réalisé une véritable performance de pointe qui se démarque, mais Van der Voort remporte sa compétition chaque année. Toujours en 2017, remis de ses problèmes de dos, il tentera sa place dans le top 20 mondial de la Palais d’Alexandra consolider. Ci-dessous un aperçu de ses participations entre 2009 et 2018 ;

Participation

  • 2008: deuxième tour (perdu contre Adrian Lewis 2–4)
  • 2009: Troisième tour (perdu contre James Wade 0–4)
  • 2010: deuxième tour (perdu contre Kevin Painter 3–4)
  • 2011 : Quarts de finale (perdus contre Adrian Lewis 2–5)
  • 2012: deuxième tour (perdu contre Andy Hamilton 3–4)
  • 2013: Troisième tour (perdu contre James Wade 0–4)
  • 2014: deuxième tour (perdu contre Adrian Lewis 1–4)
  • 2015 : Quarts de finale (perdus contre Phil Taylor 3–5)
  • 2016: Troisième tour (perdu contre Gary Anderson 0–4)
  • 2017 : Premier tour (perdu contre Max Hopp 1-3)
  • 2018 : 3e tour (perdu contre Raymond van Barneveld 1-4)

Fin de carrière ?

Après la défaite au premier tour de la Coupe du monde 2017, Van der Voort a clairement fait allusion à la fin de sa carrière. Lorsqu’on lui a demandé comment procéder, il a répondu que si sa douleur au dos (une hernie) ne s’atténuait pas, cela aurait bien pu être sa dernière Coupe du monde. Le 27 décembre 2017, il a donné en studio de l’émission Fléchettes RTL7 indique qu’il continuera à jouer aux fléchettes, mais qu’il devra ajuster sa technique. 2017 a donc été une année d’ajustement. Heureusement, grâce à de bons conseils et à une façon légèrement différente de jouer aux fléchettes, il a pu poursuivre sa carrière en 2018.

Lire la suite

On espère que notre article Joueurs de fléchettes : Vincent van de Voort – Pays-Bas (PDC)
vous intéresse, partagez avec nous vos avis dans la section des commentaires.

Suivez nos guides dans la catégorie Sport et n’oubliez pas de partager l’article avec vos amis sur Facebook et Twitter!

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

MeilleursBlogs 🥇 Guide, Avis & Comparatif des Meilleurs Sites et Boutiques en ligne
Logo