Traversée avec votre cheval, préparez-vous bien !

Sport & Fitness, Traversée avec votre cheval, préparez-vous bien !

Traversée avec votre cheval, préparez-vous bien !Le cross fait partie des compétitions composites en sport équestre. Un concours composite (SGW) se compose d’une épreuve de dressage, d’un parcours de saut d’obstacles et d’un cross. De nombreux cross et tripalons d’entraînement sont également organisés auxquels les participants peuvent participer sans carte de départ. Un croisement, aussi simple soit-il, exige beaucoup du cheval et du cavalier. Lisez ici comment vous pouvez vous préparer au mieux, vous et votre cheval, afin que vous puissiez tous les deux profiter au maximum de ce sport fantastique.

Programme de questions et devoir

Lorsqu’une association va organiser un cross ou un tripalon, cela sera annoncé dans un programme de questions. Ce programme de questions contient des informations importantes dont les participants doivent être conscients. Comment la croix est-elle conçue ? Quelle est la hauteur et le poids de la croix ? Que devez-vous vous organiser? Faut-il seulement traverser ou y a-t-il aussi une épreuve de dressage et/ou un parcours de saut d’obstacles ? Selon quelle réglementation roule-t-on ? Certaines croix n’utilisent pas beaucoup d’obstacles fixes, mais des obstacles où les poutres peuvent tomber. Ces croix conviennent très bien aux débutants.

Lors de votre candidature, il est important de bien réfléchir à l’expérience que vous et votre cheval avez en ski de fond. Lorsque vous avez déjà suivi des cours de cross, vous pouvez entrer en toute confiance dans un cross avec des obstacles fixes. Si vous n’avez jamais fait de réservoir d’eau, sauté ou sauté, il n’est peut-être pas judicieux de commencer à faire un cross très complet maintenant. Alors cherchez d’abord un terrain d’entraînement et un excellent instructeur et préparez-vous bien sous supervision. Inscrivez-vous pour une hauteur qui convient à la combinaison. Un obstacle ordinaire de 80 centimètres est souvent plus facile à franchir qu’un obstacle fixe de même hauteur. Après tout, le cheval peut faire une erreur de jugement ici avec peu de conséquences, puis la barre tombe. Avec une croix, vous sautez généralement des obstacles fixes, ce qui signifie que le risque est également plus élevé.

Matériel : De quoi avez-vous besoin ?

Vous êtes obligé de porter un gilet de protection à presque tous les cross et cours de cross training. Lorsque vous allez en classe pour la première fois, vous pouvez l’emprunter à une personne ayant à peu près la même taille. Il est sage de le conduire une fois avant la croix, il faut souvent s’y habituer. Portez de préférence une chemise à manches longues sous un gilet de protection. Les manches protègent votre peau en cas de chute et contre les branches saillantes lorsque vous galopez dans la forêt. Assurez-vous également de porter une bonne casquette. À certains croisements, vous devez fournir vous-même un porte-dossier. Aux autres croix, vous devez payer une caution pour, par exemple, un gilet avec le numéro. Veuillez vous renseigner bien à l’avance.

Une martingale est parfois obligatoire, mais certainement recommandée. Lorsque vous tombez de cheval, le cheval est moins susceptible de prendre les rênes. Il existe des bottes de motocross spéciales pour les jambes de votre cheval, mais les croix d’entraînement sont souvent montées avec des protège-tendons ordinaires. Utilisez des bottes hautes pour vous protéger si nécessaire.

Dans la croix, vous pouvez souvent reconnaître les combinaisons en frappant les couleurs (combinaisons) dans les vêtements. Avec une couverture adaptée et une chemise, vous pouvez aller loin. Vous pouvez étendre un peu votre set.

formation

Vous et votre cheval devez être en forme. Pour une pratique cross ou tripalon, il suffit de monter son cheval dans l’arène ou la forêt quelques jours par semaine en préparation. La plupart des chevaux sont en condition suffisante pour un simple croisement avec un travail régulier dans l’arène. Lorsque vous montez un cross ou un tripalon d’entraînement, tenez toujours compte de votre cheval, des circonstances et de son état. Dans ces compétitions, il n’y a souvent pas de classement ou le temps n’est pas important. Ne montez jamais votre cheval « dans le rouge » !
Si vous souhaitez vous lancer plus souvent et officiellement, il est judicieux de commencer l’entraînement au galop en forêt, sur un long chemin sablonneux ou sur la plage bien avant la compétition de cross. Galopez pendant de longues périodes, mais gardez un œil attentif sur votre cheval pour le maintenir. Entraînez-vous sur un joli siège éclairé que vous pourrez facilement entretenir.

Une leçon de cross est bien sûr une bonne préparation pour un cross. Un instructeur peut vous aider avec votre posture et vous asseoir en croix. Il est conseillé de faire votre première ascension et descente sous la direction d’un moniteur. Beaucoup de croix ont un abreuvoir, c’est aussi utile pour laisser votre cheval s’y habituer. Si vous n’avez pas la possibilité de suivre une leçon de cross, vous pouvez aussi faire votre propre parcours avec des obstacles spéciaux. Par exemple, sautez par-dessus une bâche ou placez des pions sous un obstacle. Gardez-le en sécurité. Tout n’est pas adapté pour faire un obstacle.

Le jour de la croix

Une première traversée est souvent excitante et vous n’aurez peut-être pas envie d’un gros petit-déjeuner. Emportez quelque chose de nutritif avec vous pour la route. Prévoyez suffisamment d’eau pour vous et votre cheval, surtout par temps chaud. Un filet à foin peut soulager un peu la tension de votre cheval et l’occuper lorsqu’il doit attendre la remorque. Prenez une éponge et un seau avec vous pour éponger votre cheval après la croix. Selon la température, vous pouvez également apporter une couverture anti-transpiration.

Sécurité et plaisir

Faites attention à vous et à votre cheval pendant le cross et ajustez vos choix en conséquence. Lorsque le cheval est fatigué, marchez ou trottez un peu. Faites-le même si vous ne pouvez plus le maintenir vous-même, seulement si vous vous sentez en forme, vous pouvez réagir brusquement. Votre cheval doute sur certains sauts ? Sautez plusieurs fois sur un suppléant jusqu’à ce qu’il reprenne confiance. Faites-en une journée amusante pour vous et votre cheval! Atteindre l’arrivée est déjà un beau challenge.

On espère que notre article Traversée avec votre cheval, préparez-vous bien !
vous intéresse, partagez avec nous vos avis dans la section des commentaires.

Suivez nos guides dans la catégorie Sport & Fitness et n’oubliez pas de partager l’article avec vos amis sur Facebook et Pinterest!

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

MeilleursBlogs 🥇 Guide, Avis & Comparatif des Meilleurs Sites et Boutiques en ligne
Logo